09 juin 2010

Bentô 036 - On&Off

Moui. Pas convaincue par ma "prouesse du jour" : le frigo est vide, le congélateur d'une piètre utilité en l'absence de four micro-ondes et un manque d'énergie manifeste. En attendant des jours meilleurs, voici le déjeuner du jour :

DSC00109

  • Boulettes de poulet à la coriandre
  • Tagliatelles à la violette
  • Orchidée (comestible)
  • Tomate (ne me demandez pas de quelle variété il s'agit : je n'en ai aucune idée ! Mais j'aime cette couleur sombre et chaude)
  • Quelques feuilles de laitue (la touche "fraicheur" -j'ai bien retenu ma leçon !-) 
  • Kiwi jaune et décorations en sucre

DSC00110

Finalement, j'aurais peut-être dû intituler ce bentô "la fête des fleurs"...

J'ai peur que l'association poulet+pâtes ne soit un peu sèche, mais n'ayant jamais expérimenté le confit de violette, j'ai préféré ne pas m'aventurer trop loin en terre inconnue.

Posté par Marie chan à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Bentô 036 - On&Off

    Bonjour
    «La Cuisine pour Tous» de Ginette Mathiot 1955
    http://www.sapide.fr/

    Posté par Ginette, 09 juin 2010 à 13:48 | | Répondre
  • il est splendide ton bentô j'adore l'orchidée comestible.
    Petite astuce si tu à peur d'avoir des pâtes sèche, pense à déglacé ta poêle de cuisson de boulette avec un brin de crème fraiche (ça passe très bien avec la violette)et hop une petite bouteille de sauce sympas ^o^

    Posté par Naeco-chan, 09 juin 2010 à 20:15 | | Répondre
  • L'orchidée étant la seule touche "originale" de ce bentô, elle a été d'autant plus appréciée !

    Je note l'astuce pour le déglaçage... Même si je me suis inquiétée pour rien (le poulet était bien moelleux et relevé "juste comme il faut" ^^)

    Posté par Marie-chan, 09 juin 2010 à 23:11 | | Répondre
  • Alors c'était comment l'orchidée comestible ?
    Pour la tomate c'est une noire de crimée madame ;o)
    Bisous ^^

    Posté par mademoiselle.m, 10 juin 2010 à 16:12 | | Répondre
  • C'était boooooooon (mais ça, "je sais que tu sais" ^^

    Pour la tomate, c'est aussi ce que je croyais jusqu'au moment où le "Grand Epicier" m'a jeté un regard lourd de reproches en m'expliquant que cette variété avait subi des manipulations génétiques (ce qui, dé mémoire, n'est pas le cas de la noire de crimée). Bref, je suis malgré tout rentrée à la maison avec mes tomates, mais pour ce qui est de la variété, je crois que je ne le saurais jamais ! ^_^

    Posté par Marie-chan, 10 juin 2010 à 17:09 | | Répondre
  • C'est la tomate kumato !

    Posté par Clémence, 12 février 2012 à 21:37 | | Répondre
Nouveau commentaire